A PROPOS DE NOUS

Mais revenons au début de l’histoire. En 2003, Urs Gmür est actif dans la finance bien qu’il éprouve depuis toujours un fort attrait pour l’agriculture. Entre une mère issue d’une famille paysanne et un grand-père travaillant dans le secteur du bois, son intérêt s’est tout naturellement développé au fil des années et intensifié pendent ses vacances passées dans la ferme de son grand-oncle en Thurgovie.

Sans cesse à l’affût des indicateurs du marché, Urs dresse très tôt un constat pragmatique: au vu de la démographie exponentielle et de l’évolution des tendances alimentaires, nourrir le monde deviendra plus que jamais la priorité absolue. Une certitude qui ouvrira les portes d’un avenir inattendu. En 2003, l’Argentine est en effet en pleine crise économique et des familles suisses résidantes sont rapatriées au pays. La situation ne manque pas d’interpeller Urs qui contacte l’Ambassade à Buenos Aires pour investiguer la possibilité d’acquérir une exploitation agricole. Le bouche-à-oreille opère, il visite le futur domaine Pecne Te qui le séduit immédiatement. Il faudra pourtant encore attendre deux ans avant qu’il ne revienne acheter la propriété.

Situé dans la province de Mendoza, réputée pour son arboriculture, sa fruiticulture et ses vins, le domaine s’étendait alors sur 40 ha, auxquels se sont rajoutés aujourd’hui 75 ha supplémentaires. Pourvu d’un droit d’eau, il présentait tous les atouts nécessaires à une exploitation optimale. La première étape a été de niveler et d’aplanir le terrain, de créer une piscine de rétention d’eau de 10'000 m3 et d’installer un système d’irrigation goutte à goutte. Puis de planter quelque 5'000 noyers, 6'000 pruniers, 900 pistachiers, quelque 100 oliviers, une parcelle pour la culture de tomates (destinées à être séchées) et, progressivement, jusqu’à 25 ha de vigne.

Entre 2008 et 2010, trois amis proches décident de participer au développement du domaine. Parallèlement, un heureux hasard vient ajouter une dimension au projet, la rencontre avec l’artisan-vigneron vaudois Philippe Bovet (www.philippebovet.ch). Celui-ci n’hésite pas à rejoindre l’aventure et à initier les équipes sur place à l’art de la viticulture. Depuis lors, il se rend régulièrement en Argentine pour coordonner et surveiller les opérations.  

En 2016, le projet prend son envol pour entamer une nouvelle étape :  l’arrivée d’une poignée d’investisseurs proches du groupe et l’augmentation du capital social permet de professionnaliser le traitement des produits et leur préparation à l’exportation. Les démarches entreprises englobent la création d’un hangar et l’achat d’équipement spécialisé, notamment pour le séchage des noix, pruneaux et tomates. Suite à l’aménagement d’une cave professionnelle à l’aide de matériel européen sélectionné, Philippe Bovet prend les rênes de la partie vinification, dispense des conseils et établit des protocoles.

En 2018, le domaine accueille et vinifie pour la première fois sa propre vendange de Bonarda, de Malbec et de Torrontés.

La philosophie, le savoir-faire, la méthodologie et la rigueur de Philippe Bovet sont autant de garants de la qualité des vins élaborés par le domaine. Respect du produit et de la nature, partage et transmission sont à ce titre les maîtres-mots de l’approche adoptée par l’artisan-vigneron suisse. Par ailleurs, les conditions climatiques (https://es.climate-data.org/america-del-sur/argentina/mendoza/mendoza-1893/) se prêtent idéalement à la pratique d’une agriculture durable. Les produits Pecne Te sont en cours der certification aux normes argentines, européennes et suisses, et se distinguent par leur excellent rapport qualité-prix.

Le Domaine Pecne Te en bref

  • Situé dans la province de Mendoza au pied des Andes

  • Surface de 125 hectares

  • 25 ha de vignes plantées en Malbec, Syrah, Bonarda, Torrontés, Sauvignon Blanc et Viognier

  • Premier embouteillage en 2018 (Malbec, Bonarda et Torrontés)

  • 5'000 noyers, 5’900 pruniers, 800 pistachiers, quelque 100 oliviers

  • Produits de qualité supérieure, élaborés et conditionnés au domaine

  • Respect des normes de l’agriculture durable 

  • Une dizaine de collaborateurs

  • Actionnariat à majorité suisse

  • Distribution internationale, actuellement surtout en Suisse et en Europe

  • Clientèle privée, F&B (restaurants, bars à vin…), négociants en vin, cavistes spécialisés, clubs de vin

La région de Mendoza

La province de Mendoza est située au pied des Andes en Argentine. Son plus haut sommet, l'Aconcagua (6'880 m), se situe à quelque 110km à vol d’oiseau de la ville de Mendoza. La région présente des conditions climatiques continentales caractéristiques : hivers froids et étés chauds. À une latitude d'environ 33° de l'hémisphère sud, des températures moyennes de 30 degrés sont mesurées en été (décembre) et 5 degrés en hiver (juillet), sachant que ces dernières peuvent même chuter jusqu’à moins 10 degrés. Malgré la température annuelle moyenne relativement élevée, il est évident qu’aucune plante subtropicale n'est cultivée ici.

La province de Mendoza peut être décrite comme un semi-désert, dans lequel l'agro-culture à grande échelle ne serait pas possible sans irrigation artificielle. La précipitation moyenne annuelle est d'environ 250mm (soit environ un sixième de celle de la Suisse). Il y a des siècles déjà, les Amérindiens utilisaient un système d'irrigation intelligent pour canaliser l'eau des Andes vers les plaines et rendre ainsi la terre cultivable. Un système similaire est encore utilisé de nos jours. Le domaine Pecne Te, à l’instar de la plupart des fincas, possède également un forage pour puiser des nappes d’eau souterraine.

NOS PRODUITS

Tous les produits élaborés par le domaine Pecne Te sont issus de l’agriculture durable et répondent à des standards de qualité élevés. Ils satisfont (satisferont ?) aux exigences des normes argentines, européennes, suisses et Halal.

L’assortiment comprend aujourd’hui des noix, pruneaux séchés, tomates séchées, pistaches, huile d’olive et vins produits avec la complicité de l’artisan-vigneron suisse Philippe Bovet (lien). Toutes les étapes de production sont gérées à l’interne : élevage, traitement,  conditionnement et préparation à l’exportation.

NOTRE VISION

La population mondiale ne cesse d’augmenter. Dans les pays très peuplés tels que la Chine et l'Inde, nous observons une tendance vers un style de vie plus occidental, associé à un pouvoir d'achat croissant et à une augmentation de la consommation de calories. Il est dès lors évident que le secteur agricole se doit d’augmenter sa capacité de production afin de répondre à la demande croissante de nourriture. En revanche, le nombre de terres agricoles est restreint et les rapports sur la dégradation des terres due à la pollution, à l'urbanisation et aux changements climatiques dressent un bilan alarmant. Dans ce contexte, il est difficile d'imaginer que les pressions exercées sur l’agriculture, et notamment sur les prix de la production, perdureront encore longtemps. Mieux manger pour vivre plus longtemps devient aujourd’hui une philosophie adoptée par un nombre croissant de personnes, les mentalités et habitudes sont en pleine évolution…

Revenons brièvement sur la période autour des Première et Seconde Guerres Mondiales : environ 80% du revenu était dépensé pour la nourriture. Aujourd'hui, ce taux évolue autour des 15%. En effet, les voitures, l'électronique de divertissement et les vacances dans les pays lointains ont actuellement le vent en poupe. En observant les flux économiques par-delà le temps, cette situation sera toutefois irrémédiablement amenée à évoluer…

 

A notre sens, l’agriculture connaîtra encore un avenir réjouissant : la tendance à dépenser davantage pour des pommes biologiques ou bananes Max Havelaar témoigne de l’évolution en marche. Le consommateur est disposé à investir dans un produit de qualité. L’achat s’oriente de plus en plus à des «facteurs contextuels» tels que l'utilisation de produits chimiques, les conditions de travail, l'emballage, ou encore le transport jusqu’au consommateur final.

Par ailleurs, nous estimons que la production d'aliments de qualité supérieure ne se limite pas à l’aspect économique, mais revêt une importance capitale dans la mesure où l'agriculture durable peut contribuer à un environnement plus sain et à la sauvegarde de notre planète. Dans ce contexte, les conditions climatiques arides de Mendoza s’avèrent idéales, puisque l’absence de pluie limite en effet le recours à des traitements chimiques. Aujourd’hui, nous mettons tout en œuvre pour que les produits Pecne Te répondent aux normes européennes et suisses de l’agriculture durable.

Dans cette même optique, il nous tient enfin à cœur d’adopter un modèle d’affaires qui réduise au maximum le chemin entre le producteur et le consommateur final. Nous privilégions donc des livraisons directes assurées par nos soins, ce qui nous permet d’assurer un transport et un stockage optimal, et profite au final au consommateur en matière de qualité et de prix. 

Contact:

 

Agropec Sàrl / Route de Genolier 7 - La Cour / 1271 Givrins / Switzerland / info@pecnete.com / phone: +41 22 99 404 80

  • Facebook - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle